Madagascar: rédaction web de qualité pour acquérir du trafic 

Facebook Twitter Gplus RSS
formats

Faute de syntaxe, les impacts sur l’intérêt du lecteur

Si l’internaute arrive à comprendre ce qu’il lit, cela devrait être un tour de joué pour le rédacteur web. Mais ce n’est pas toujours le cas, particulièrement quand certains usages de mots et certaines formations de propositions gênent le lecteur. Cela peut même le dissuader de revenir sur le site concerné. Pour dire que le concept « syntaxe » est une bête noire à dompter pour tous les auteurs de la toile, même si y arriver n’est pas non plus synonyme de victoire.

Pourquoi soigner la syntaxe ?

Les internautes sont des as de la lecture en diagonale, mais c’est a fortiori une raison de plus pour soigner la syntaxe dans un texte. Cette règle permet évidemment aux internautes d’appréhender rapidement les informations rédigées. Elle peut aussi être le signe de l’assimilation de son sujet par le rédacteur. Mais par ailleurs, il est des nationaux farouchement soigneux quant à l’usage de leur langue. Que les manquements linguistiques proviennent de leurs pays ou d‘ailleurs, ceux-là tiennent à mettre les moindres points sur les i. Bref, hormis un but d’édification personnelle, maîtriser la syntaxe est une forme de respect pour le lecteur.

Faut-il pardonner certaines erreurs ?

Pour faire le tour des règles qui s’imposent aux rédacteurs web, il suffit de lire les textes qui apparaissent sur chaque page du web. La variété des domaines éditoriaux, la maîtrise des lexiques, la vitesse avec laquelle certains textes doivent être rédigés, les exigences en matière d’originalité (duplicate content…)… autant de pressions font que le travail du rédacteur web relève d’une performance herculéenne.

Les réactions négatives aux fautes de  langage sur le net sont légion. Elles sont parfois juste le fait de certains lecteurs dont le seul travail est de repérer des erreurs pour polémiquer. Elles peuvent même être émises par des rédacteurs qui détectent et se délectent de corriger les défauts de leurs pairs… Faut-il pour autant leu en vouloir ? Non. Tant que le rédacteur y est  et y reste, l’impeccable est un maître mot auquel il faut vouer toute son énergie. L’objectif, c’est de « pondre » un texte parfait, pour que tout le monde y trouve intérêt.

Comment éviter les fautes de syntaxe ?

On peut déjà essayer de parcourir les livres, nouveaux et anciens, de manière à repérer les usages traditionnels en matière de syntaxe. À force de s’exercer et rédiger en tenant compte des normes pratiquées dans ces œuvres, on ne peut qu’évoluer. Cependant, les fautes reprochées aux rédacteurs sont souvent, plutôt, des erreurs. Mais comme cela n’a pas de place dans le domaine de la rédaction web, il vaut mieux s’aider par de la relecture, mot par mot, proposition par proposition et phrase par phrase. Surtout, il ne faut pas lésiner en utilisant, avec intelligence, les logiciels correcteurs.

Faute de syntaxe et impact

Rating by admin: 4.0 stars
****

Home Rédacteur de contenu Faute de syntaxe, les impacts sur l’intérêt du lecteur