Comment accrocher un mobinaute avec son texte ?

Contenu SEO pour mobile
StockSnap / Pixabay

La lecture verticale est aujourd’hui la mode pour le consommateur du web. Si les études démontrent que plus de la moitié du trafic sur le web provient des portables, la venue au monde en 2015 du « mobile friendly » de Google n’arrange rien pour les créateurs de contenus, ou plutôt leur donne du fil à retordre. Cet algorithme veut tout faire adapter à l’écran du smartphone. Quel travail pour les petits rédacteurs web que nous sommes ?

La fin du lectorat du web traditionnel ?

Au milieu de l’an 2015, plus de la moitié des sites internet français n’ont pas été en mesure de s’adapter aux exigences de l’univers mobile : textes larges, design adapté au petit écran… Alors que 6 millions de Français, sinon plus, surfent quotidiennement via leur portable. Pourtant, la lecture sur le smartphone ou même sur tablette sollicite plus de concentration de la part des internautes. Évidemment, c’est une disposition que la plupart d’entre eux ne sont pas prêts d’avoir, du moins pas à 100%. Il nous est même d’avis qu’en tombant sur le contenu d’une page web « non optimisée pour le mobile », la majorité des mobinautes risquent de balayer l’écran plus facilement ! En tout cas, c’est l’affaire d’un webmaster d’un autre niveau. Pour le rédacteur web, l’enjeu est tout aussi de taille !

Ce qu’attend le mobinaute du bon rédacteur.

Les mêmes principes, mais avec plus de rigueur : de la concision et de la clarté. Parce que d’un côté, il s’agit d’un internaute qui doit avoir un œil sur son environnement immédiat (le chemin, les voitures, la fille qui passe…), et de l’autre, il s’agit de capter son attention sur LA solution pour son problème du moment. D’une manière synthétique, le rédacteur web va donc, à plus forte raison, concevoir :

–          des titres très courts, mais suffisamment poignants,

–          une introduction succincte d’une ou deux lignes, mais qui oriente bien le lecteur

–          des paragraphes avec un argument à la fois…

Il faut ensuite que le thème soit abordé de manière plus intéressante que dans d’autres pages du web. Il faut un texte direct et directif, quitte à se débarrasser de toute forme d’allégories, mais sans sacrifier la rhétorique.

Le SEO a plus que jamais sa raison d’être.

Si les contenus multimédias sont aujourd’hui le meilleur moyen de capter l’intérêt des mobinautes, le SEO « mobile » est une autre dimension du référencement à étudier de près. Pour l’heure, les pratiques rédactionnelles actuelles pour le référencement naturel restent efficaces, mais susceptibles d’être perfectionnées. Et autant que les webmasters, les rédacteurs web se doivent d’être à l’affût de toute évolution sur la toile.

Contenu SEO

Rating by excellent: 5.0 stars
*****

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.