L’utilité des outils correcteurs en rédaction web

 

Crainte de se faire traiter de profanes, excès de confiance en soi… autant de raisons relevées chez les professionnels de l’écriture pour se refuser à l’usage des correcteurs orthographiques, grammaticaux et syntaxiques. Pourtant, il est des situations où se faire aider par ces logiciels ou ces sites dédiés est plus qu’utile, indispensable. Et ces situations sont légion et permanentes chez les rédacteurs web. Alors, en quoi ces outils de révision leur sont nécessaires ?

Pour épargner du temps à la relecture.

En gros, c’est cela. C’est la finalité donnée à la relecture où la mission consiste aussi bien à repérer qu’à corriger les fautes. Le travail du rédacteur ne se limite pas à la rédaction, mais bien d’assurer la qualité de son œuvre sur un bon nombre de « points de contrôle » : pertinence d’un mot, usage des ponctuations, espacement, conjugaison… Avec un correcteur en ligne, celui de Word ou encore les programmes comme Antidote, toute cette démarche est moins lourde à exécuter. Cela n’épargne pas d’une relecture, mais permet de bien orienter cette tâche, pour mieux gérer le timing.

Pour mieux soigner sa rédaction.

Bien entendu, les correcteurs qui touchent autant l’orthographe et la grammaire, que les champs lexicaux et, parfois, la syntaxe ne sont pas fiables à 100%. Nous dirons même qu’au maximum, ces outils se chargent de 70% du travail. Il reste à prendre en main certaines questions sur les tournures de phrases, les orientations sur le niveau de langage et plein d’autres tâches importantes. Il arrive aussi que les correcteurs fassent passer certaines erreurs ou soulignent en rouge des mots ou groupes de mots correctement écrits.

De manière générale, les outils correcteurs sont aussi utiles qu’indispensables dans la mesure où, dans un texte court ou long, tout n’est pas forcément pris en compte. Qui plus est, il se peut que certaines règles échappent encore au rédacteur. Ces dispositifs leur viennent en aide, souvent en implémentant un système explicatif pour lui faire assimiler les principes. Au rédacteur web ensuite de choisir de les appliquer ou non. En effet, le soin apporté à la rédaction ne se résume pas non plus, uniquement, à des règles classiques. Il est d’autres contraintes en ce qui concerne le SEO, comme les mots-clés dont le  mode d’usage varie d’un éditeur de site à l’autre…

Pour plaire à tout le monde, même à soi-même.

Plaire à tout le monde, c’est plaire à soi-même en quelque sorte. Et vice versa. Pour réaliser ce compromis, les correcteurs sont là pour aider à respecter entièrement les règles de base, que l’on rédige en français, en anglais ou autre. Là au moins, tout le monde s’entend, sauf en cas de changements importants (comme les nouvelles règles orthographiques en France).

Rôle des outils correcteurs

Rating by bien: 5.0 stars
*****

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.